La police vous parle !

La gauche réac soutient ce communiqué de la police !

Paris, le 17 janvier 2013

COMMUNIQUE DU PREFET DE POLICE

L’évaluation du nombre de participants à la manifestation contre le « mariage pour tous »
dimanche 13 janvier a donné lieu à une série de prises de position dont certaines, en raison de la
forme qu’elles ont revêtue, mettent directement en cause la neutralité des méthodes de travail des
fonctionnaires de la préfecture de police. La conscience professionnelle et la déontologie de
certains hauts fonctionnaires, nominativement cités, ont parfois été directement contestées.
Ces allégations sont inacceptables et le préfet de police tient, en réponse, à apporter deux
séries de précisions.
En premier lieu, et comme il est d’usage lors des défilés d’importance significative, il
rappelle que l’ensemble de la manifestation du 13 janvier a été enregistré. Le recomptage entamé
dès le lendemain de la manifestation à partir du visionnage intégral des supports vidéo a permis de
confirmer l’évaluation communiquée dimanche soir par la préfecture de police, à savoir 340.000
manifestants – le chiffre exact étant même légèrement inférieur.
La préfecture de police tient l’intégralité  de ces enregistrements à disposition des
journalistes intéressés. Elle rappelle que lors de précédents rassemblements tenus à Paris à
l’automne 2010, plusieurs opérations de recomptage effectuées par des organes de presse à partir
d’enregistrements vidéo similaires avaient abouti à la publication de résultats très proches de ceux
annoncés par la préfecture de police, bien souvent même légèrement inférieurs.
En second lieu et de manière générale, le  préfet de police indique à nouveau que la
méthode de comptage employée à Paris depuis plusieurs années repose sur des relevés de terrain
précis et rigoureux, selon une méthodologie transparente et connue à l’avance.
Mise en œuvre par des fonctionnaires de police expérimentés, dont c’est le métier, cette
méthode est d’une totale objectivité. A plusieurs  reprises, la presse et des organisateurs de
manifestations ont d’ailleurs été invités à assister à des opérations de comptage en marge de
défilés. Cette invitation sera renouvelée.
Alors que les méthodes de comptage utilisées par la police  sont rigoureuses et
transparentes, le préfet de police regrette qu’il n’en aille pas de même pour celles utilisées par les
organisateurs de la manifestation du 13 janvier. Aucune précision sur les modalités techniques de
comptage mises en œuvre par le comité d’organisation pour aboutir à leur propre estimation n’a, à
ce jour, été fournie. La question mérite donc de leur être posée.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s